Une société post-croissance pour le XXIe siècle

Comment la croissance économique peut-elle être expliquée, et quel est l’avenir de la croissance en Europe? Quel est l’état des ressources naturelles, limite-t-il notre capacité de croître? La croissance économique est généralement considérée comme la voie pour assurer la prospérité, mais la croissance du PIB est-elle vraiment le meilleur indicateur de richesse et de bien-être? Cette étude, commandée par le Groupe des Verts / ALE au Parlement européen aux instituts de recherche IDDRI (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) et CIRED (Centre International de Recherche sur l’Environnement et le Développement), aborde ces questions.

 

L’objectif de cette étude était d’approfondir et de nuancer la réflexion autour de l’avenir de la croissance économique et l’état des ressources naturelles, mais aussi de discuter les conditions nécessaires à la politique pour libérer les reformes socio-économique de leur relation avec la croissance du PIB.

 

PROSPÉRER SANS CROISSANCE, UNE AMBITION POLITIQUE

Cette étude montre que des taux de croissance très faibles dans le futur n’imposent pas de renoncer à la prospérité telle qu’on la conçoit dans les démocraties européennes. Les liens entre emploi, protection sociale, équité, bien-être d’une part, et croissance économique d’autre part, sont moins solides qu’on ne le pense.

En matière d’emploi, certains auteurs soutiennent qu’au-delà des crises économiques, ce n’est pas la croissance qui génère de l’emploi, mais l’inverse. En matière de bien-être déclaré ou de performances sanitaires, une fois un certain niveau de vie atteint, les politiques d’égalité sont une puissante force de progrès, pas la croissance. Néanmoins, la réduction des inégalités économiques ainsi que le financement de la protection sociale sont rendus plus difficiles dans un contexte de croissance faible qui appelle donc à délibérer et à arbitrer davantage. Prospérer dans un monde post-croissance impose de faire plus de politique.

 

Nous vous encourageons à lire l’étude que nous mettons à disposition ci-dessous pour votre analyse, suffit de cliquer sur l’image.

 Premier page du étude "Une société post-croissance pour le XXIe siéclé

Remonter