OGM



  1. Hongrie : Destruction officielle de 1000 hectares de maïs contaminés par des OGM

    Après avoir adopté une Constitution qui bannit les OGM [1], la Hongrie a décidé de faire la chasse aux plantes génétiquement modifiées cultivées illégalement sur le territoire national. D’après les dernières déclarations, à la mi-juillet, du secrétaire d’État adjoint au ministère du Développement Rural, Bognar Lajos, plus de 1000 hectares de maïs génétiquement modifié ont été officiellement détruits. Ces champs incriminés ont été découverts suite à des contrôles réalisés par les services de l’Etat. Les semences GM avaient été vendues aux agriculteurs à leur insu. Ces champs étaient dispersés sur l’ensemble du territoire hongrois, dans les comtés de Fejér (centre ouest), de Hajdú-Bihar (est), de Baranya (sud) et de Szolnok (centre), selon les déclarations officielles. …

    Lire la suite