Samedi 28 novembre, Versailles 13h00

On pourrait presque dire selon le célèbre slogan d’ATTAC « un autre Versailles est possible » !, lorsque le convoi « Cap sur la cop » entre dans Versailles et que les tracteurs s’installent sur la place d’arme avec la banderole rouge proclamant ce slogan qui fait sourire et plaisir :

« Gardez le Bourget, on prend Versailles, Vive la commune »

Les convois (NDDL, convoi de l’est, Forcalquier et zad d’Agen « Cap sur la cop » arrivent à Versailles à 13h00. Les 4 convois se sont rejoints et le grand banquet de fin aura lieu sur la place d’arme.

slogan

Un moment joyeux et festif auxquels se sont joints des sympathisants de ces luttes – ou peut-être des curieux tout simplement. Une fin d’après-midi drôle – et parfois émouvantes – avec le clown crieur public (Petite tradition depuis le début du convoi : la criée du soir) qui juché sur sa remorque a lu les messages transmis pas les personnes présentes sur la place d’armes.

CrieeSympa mais pas superficiel pour autant, ils portent avec détermination un message politique et un projet de société clair : chaque groupe présent dans le convoi est en lutte pour défendre un lieu ou une activité contre la logique marchande, les intérêts du « capitalisme financiers » et souhaitent sortir des logiques productivistes focalisées sur une croissance mortifère pour la planète donc pour nous humains. Ils protestent aussi contre des politiques territoriales en contradiction totale avec les beaux discours de la COP 21.

Rédacteur : I.V

 

Remonter