Au coeur de la lutte « Aéroport Notre-Dame-Des-Landes »

 

Lettre aux adhérents et abonnés n°60/2012 –  1er Novembre 2012  -« ACIPA »

Appel à mobilisation demain vendredi 2 Novembre

Les travaux de démolition ont encore eu lieu hier et aujourd’hui mais les opposants sont toujours là et aussi motivés ! Les tentatives d’enlèvement des nouvelles barricades installées n’ont pas abouti ; ce soir, la route de Fay/La Pâquelais est toujours coupée.

Les travaux d’ensilage ont pu avoir lieu avec quelques tracasseries cependant !

La coordination des opposants appelle à venir à Notre Dame des Landes demain vendredi 2 novembre : permanence à partir de 9H au local syndical (coin de la rue opposée à la mairie) à partir de 9H pour se rendre sur la zone ; prévoir aussi de se rendre à pied par ses propres moyens et avec des bottes à la Vache Rit.

Les demandes se tournent maintenant vers la nourriture : priorité aux fruits secs et barres de céréales, besoin aussi en oignons et ail ; apporter aussi grosses casseroles ou marmites.

 

Comités de soutien

Des comités de soutien sont en cours de constitution en France.

Pour simplifier l’information, un blog vient d’être créé pour collecter les contacts et les infos sur les collectifs constitués.

Son adresse : http://comites-ndl.blogspot.fr/

Pour avoir des infos sur la création de comités de soutien ou faire inscrire le vôtre : envoyez un mail à acipa.info@free.fr avec dans le sujet l’entête [Comités de soutien NDL]

L’ACIPA appelle les comités de soutiens à organiser des rassemblements dans leurs villes.

 

Sondage

Sondage : http://www.letelegramme.com/sondages/notre-dame-des-landes-le-futur-aeroport-est-il-devenu-un-boulet-pour-jean-marc-ayrault-31-10-2012-1892119.php

 

Agenda

PERMANENCES QUOTIDIENNES

  •  à partir de 9H Place de la Poste à Notre Dame des Landes pour information et éventuel déplacement sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
  •  à partir de 10H au Pont Morand ou dans Nantes pour la vigie citoyenne

 

AUTRES RASSEMBLEMENTS ET RÉUNIONS

Samedi 3 novembre :

  • soirée débat sur Plogoff à 15h à St Nolff (56), salle de la Petite Scène. Organisation par St Nolff 21
  • soirée de soutien organisée par les habitants du Manoir de la Grée, à Soulvache (44).
  • journée d’information à Nîmes – Place de l’Horloge

Samedi 17 novembre :

  • Manif de réoccupation

Du vendredi 23 au dimanche 25 :

  • stand d’information à la Fête de l’Huma 56 avec débat le samedi 24 à 11 H Parc 11 11Parc des Expositions du Pays de Lorient à Lanester.

 

 » AÉROPORT NOTRE-DAME-DES-LANDES :  LA VIOLENCE DOIT CESSER »

Communiqué de presse « EELV » du 30 octobre 2012

 

Alors que l’État poursuit avec violence ce qu’il appelle une opération de « nettoyage » sur le site de Notre-Dame-des-Landes, Europe Écologie Les Verts exige l’arrêt immédiat des opérations de destructions en cours et appelle au retour à la raison. L’avis de la commission d’enquête paru vendredi dernier est en fait un véritable coup d’arrêt au projet.

EELV condamne l’évacuation de personnes, la destruction de maisons, la dégradation de cultures et les atteintes à l’environnement. L’entêtement irraisonné du gouvernement à poursuivre cette démonstration de force ne pouvait que produire l’escalade de violence à laquelle nous assistons et qui a ce matin encore provoqué des blessés.

La Commission d’enquête interdit le démarrage des travaux

Pour qui sait le lire, l’« avis favorable » de la Commission d’enquête en charge de l’examen des dossiers d’autorisation relatifs à la Loi sur l’Eau porte en fait un véritable coup d’arrêt au projet de nouvel aéroport. La Commission a en effet émis deux réserves de taille à la poursuite des procédures, et demande expressément que les travaux ne commencent pas avant que celles-ci n’aient été levées.

La première réserve concerne la méthodologie proposée pour compenser les préjudices écologiques générés par la construction du nouvel aéroport. La Commission d’enquête souligne son caractère « très expérimental » et demande qu’un comité scientifique puisse étudier de près ce qui est proposé par le maître d’ouvrage.

La seconde réserve met le doigt sur l’absence de maîtrise foncière des porteurs de projet : sans un accord clair avec la profession agricole, elle souligne qu’aucune garantie n’est apportée à la mise en œuvre des mesures compensatoires annoncées.

Et la Commission d’enquête insiste sur l’urgence de lever ces deux réserves avant le début des travaux, qui entraineraient des dommages irréversibles.

Un passage en force

Pour Europe Écologie Les Verts, l’avis de la Commission d’enquête doit ouvrir les yeux aux porteurs du projet. L’État doit cesser immédiatement les destructions en cours, qui créent la situation irréversible que craint la Commission d’enquête, dans un processus de passage en force mis au service d’un projet inacceptable.

Assuré que les réserves émises par la Commission d’enquête ne pourront être levées dans la situation actuelle, Europe Écologie Les Verts lance un appel à la raison et à la réflexion collective sur un projet alternatif et sensé !

Appel à une grande mobilisation de terrain

D’ores et déjà, Europe Écologie Les Verts appelle à la poursuite de la mobilisation contre ce projet inutile sur le terrain et invite toutes les organisations associatives, syndicales et partis politiques à s’unir pour une action de plus grande ampleur.


Elise LOWY, Jean-Philippe MAGNEN, Porte-parole

 

Remonter